Koenigsegg Regera et Agera RS

Geneva International MotorShow 2015

Koenigsegg est un petit constructeur suédois, basé à Ängelholm ; petit manufacturier mais qui fait de très grandes choses et surtout qui révolutionne le monde de l’automobile et plus particulièrement le monde des voitures de sport.

Koenigsegg est venu à cette édition de Genève avec trois voitures, une des première Koenigsegg : la CC8S, une nouvelle évolution de la célèbre Agera et une vraie nouveauté la Regera, que nous avons découvert le 03 Mars.

Le « règne » continue. 

Regera en suédois signifie régner, ce n’est pas pour rien que ce nom a été choisi. Koenigsegg veut régner sur le segment des hypercars et mégacars. Dans son viseur : la très prestigieuse marque française Bugatti avec la Super Sport et le célèbre préparateur américain Hennessey avec la Venom GT. Pour rappel, Koenigsegg est le seul constructeur à avoir fabriqué une voiture de série développant 1 MW soit 1 360 cv pour 1 360 kg ayant donc un rapport poids/puissance d’1kg/cv d’où son nom la One:1.

Koenigsegg passe encore un cap en présentant une voiture de 1 500 cv hybride. 1 346 cv entraînés par le V8 bi-turbo 5 ,0L associé à trois moteurs électriques. Un premier sur le train avant et les deux autres sur le train arrière. La Regera s’est dotée de batteries d’une puissance de 9,75 kW permettant de circuler muettement en dessous de 50 km/h. Koenigsegg se lance donc dans le segment des megacars hybrides rechargeables et profite même de Genève pour présenter une nouvelle technologie de transmission hydraulique.

Extérieurement, la Regera n’a rien ou du moins plus grand chose à voir avec l’Agera. Les lignes sont beaucoup plus épurées et moins agressives. On retrouve tout de même le célèbre pare-brise propre à Koenigsegg. A l’arrière, les feux se font très discrets au-dessus du diffuseur proéminent entourant la sortie d’échappement oblong en titane. Juste au-dessus, la plaque se baisse pour laisser apparaitre la prise pour la recharge électrique. L’avant reçoit un bouclier moins agressif que l’Agera. Les feux en amandes disparaissent pour laisser place à des feux plus élancés. Le capot arbore trois ouïes discrètes. On retrouve malgré tout la vraie signature de Koenigsegg, à savoir les portes.

Signature RS

La famille Agera s’agrandit, normale, S, R, X et voici maintenant la RS. Elle s’est équipée du V8 5,0L développant 1160 cv permettant d’exploser le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, le 0 à 300 ne demande que 14 secondes et elle peut facilement dépasser les 400 km/h en 20 secondes. Du carbone, du carbone et du carbone voilà ce qu’on peut voir sur cette Agera RS avec quelques liserés orange. La nouveauté extérieure est l’aileron qui reçoit de part et d’autre un retour vertical donnant un appui de 450 kg supplémentaire à 250 km/h. Proposée en 25 unités, il vous faudra débourser 1,7 M$, mais dépêchez-vous car il n’en reste plus beaucoup.

Koenigsegg voit se profiler un bel avenir.

logo-facebook          instagram-logo          youtube-logo

Rédigé par Pierre Emmanuel ALAIN

Galerie complète du salon de Genève ici 

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Geneva International MotorShow 2015

Written by

Comments are closed.