Qu’est ce que le WEC?

wecLe World Endurance Championship, créé en 2013 réunit les grandes courses automobiles d’endurance pour en faire un championnat à part entière.

Il est disputé sur 8 épreuves que sont :
– les 6 heures de Silverstone ,
– les 6 heures de Francorchamps,
– les 24 heures du mans,
– les 6 heures du Nürburgring,
– les 6 heures du circuit des Ameriques,
– les 6 heures de Fuji
– les 6 heures de Shanghai,
– les 6 heures de Bahreïn.

Le WEC regroupe 4 catégories de voitures qui s’affrontent sur ces épreuves : LMP1 et LMP2 dont la différence s’appuie sur la puissance, GTE pro et GTE AM.

Concernant les catégories de prototype, 4 gros constructeurs courent en LMP 1 : les premiers étaient Audi et Toyota, suivi de Porsche en 2014 puis arrive Nissan en 2015. Deux autres constructeurs indépendants se joignent à cette catégorie, le Rebellion Racing et la team ByKolles. Toyota essaiera de conserver son titre face à l’armada germanique.

L’autre catégorie LMP2 est réservée à des teams privés, mais tout autant intéressante car il s’agit essentiellement de constructeurs de châssis tels que Ligier, Oreca, Morgan, Dome mais encore Gibson, mieux connu sous leur ancien nom Zytek qui est le vainqueur de la dernière édition des 24 H du mans. On y retrouve aussi des motoristes comme Alpine, Honda et Nissan.

La catégorie GTE regroupe Ferrari, Porsche, Aston Martin et Corvette. Ces constructeurs s’affrontent dans deux différentes catégories: LM GTE Pro et Am. Les différences entre ces deux catégories sont les pilotes.

En GTE Pro les écuries peuvent aligner trois pilotes professionnels alors qu’en GTE Am, ils ne peuvent en aligner qu’un seul, les autres pilotes sont des gentlemans drivers comme Patrick Dempsey ou comme l’était Allan Simonsen, décédé en 2013 lors de la première saison au volant de son Aston Martin aux 24H du mans.

Retrouvez les résumés des épreuves au fur et à mesure de leur déroulement.
logo-facebook          instagram-logo          youtube-logo

Rédigé par Aude GUENEC et Dimitri BODEREAU.

Crédit photos : Joris CLERC et Kevin GOUDIN du site AUTOMOTIVPRESS

Written by

Comments are closed.